11

févr. 2018

11

Sans vainqueur, pas sans envie

Passés
Sans vainqueur, pas sans envie

Le 11 févr. 2018, de 15h à 17h

Sans vainqueur, pas sans envie

L'affiche était alléchante, et malgré la délocalisation du match sur la pelouse de Rosières, le public était venu en masse pour assister au derby entre Blavozy et Espaly. Au terme d'une partie intense, qui aura vu les défenses prendre le pas sur les attaques, les deux équipes se séparent sur un match nul et vierge, mais qui aura tenu en haleine jusqu'à la fin. Un point de chaque côté dans un derby qui n'aura pas voulu choisir son vainqueur. Score final : 0-0

Sur une dynamique très positive, notamment à l'extérieur, les partenaires de Johan Lazert venaient à Rosières avec des intentions de jeu.

Une supériorité numérique qui arrive tôt
Dès l'entame, on sent que les deux équipes vont se livrer à une vraie bataille. Les contacts sont rudes, l'envie est présente de chaque côté, les duels sont âpres. Du coup, le jeu est hâché bien que les visiteurs espaviots semblent mieux entrés dans la partie. Nicolas Aboulin va s'employer sur une belle tête, avant de s'interposer sur un face-à-face avec Keïta. Puis, alors qu'on joue à peine le quart d'heure de jeu, le buteur visiteur va écoper d'un carton rouge direct. Le ton est donné, les esprits se tendent quelque peu et Blavozy va donc évoluer en supériorité numérique durant une bonne partie du match.

Pourtant, peu d'espaces à exploiter. Les blocs de chaque équipe sont très regroupés et concentrés. Espaly tient son rang avec une défense réputée solide autour de N'Djama qui ne laisse pas grand chose aux attaquants carriers. Sans grandes inspirations dans le jeu, les partenaires de Pierre Pascal vont manquer de justesse sur cette surface synthétique pour vraiment inquiéter le portier espaviot. Bien que certaines situations auraient dû aboutir sur des occasions. Dans ce round d'observation, la mi-temps sera sifflée sur un score nul logique, malgré une intensité très présente.

Mi-temps : 0-0

1 point, c'est tout
La seconde période va ressembler au premier acte. Il est ce dimanche très compliqué de contourner les défenses. Kévin Echaubard et Gaëtan Favier sont impériaux, tandis qu'Espaly ne ferme pas le jeu. Même à 10 contre 11, on sent que l'équipe visiteuse peut être dangereuse à tout moment et les carriers restent vigilants, sont généreux dans les efforts défensifs. Les situations les plus dangereuses seront néamoins à l'actif des Verts mais ni Fabien Jouve, ni Quentin Courbet ne trouvent le bon angle pour battre Lazert.

Des joueurs qui se connaissent bien, c'est la loi des derbys. Et les minutes défilent, Blavozy tente d'appuyer sur l'accélérateur mais le bloc adverse reste costaud. Dans une seconde période avec beaucoup de générosité, les acteurs du match restent concentrés et ne lâchent rien. Les coups de pieds arrêtés amènent des situations devant les buts mais aucun ne trouvera la faille. La fatigue aidant, les deux formations ont finalement du mal à faire du jeu et mettre à mal l'autre camp. L'état d'esprit est là, mais la précision manque pour la troupe de Matthieu Boyer. On en restera finalement là...

Score final : 0-0
Un match nul qui reflète la physionomie de la rencontre. 1 point partout dans ce derby qui aura vu s'affronter deux équipes gaillardes, prêtes au combat ! Espaly aura sans doute son mot à dire dans ce championnat au vu de la solidité affichée ce dimanche. Il faut également saluer et souligner l'état d'esprit qui a régné à la suite de la partie, les joueurs de chaque équipe se retrouvant autour de la traditionnelle collation. Les rivalités ne dépassant pas le carré vert...

Réaction de Matthieu Boyer :
"Je suis déçu du résultat car en supériorité numérique durant 75 minutes, nous n'avons pas su trouver la solution. Nous avons pourtant eu les opportunités de le faire, mais un manque de justesse technique, trop de précipitation dans le dernier geste ou des mauvais choix à l'abord de la surface n'ont pas permis de forcer la décision aujourd'hui.

Malgré cela, il y a également pas mal de motifs de satisfaction notamment défensivement. Les 14 joueurs, autour des cadres, sont disciplinés et extrêmement généreux dans l'effort depuis plusieurs matchs. Il le fallait encore sur ce match car Espaly est une très belle équipe, athlétique et technique, qui est restée dangereuse jusqu'au bout. Même à dix, le match aurait pu basculer en leur faveur. Il faut donc être lucide sur l'issue du match, et se contenter de ce point... en attendant mieux"

 

Le club de l'US Blavozy remercie son "partenaire du match de la semaine", l'Abri Hôtel. Hôtel Restaurant à Blavozy
http://abrihotel.com/

 

Crédit Photos : http://www.hauteloirefootball.fr


Les autres matches de la poule :
US Saint-Georges - Ac. Sp. Moulins Football (non joué)

Pour accéder au classement, cliquez ici

 


Résultat

US Blavozy
0
0
FC Espaly

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter